Communication_Visuelle

C/V Communication Visuelle
Mickaël Houdebert
Rue Joseph-Girard, 24
CH - 1227 Carouge
Suisse

Partenaires
Projets

Liens_Utiles_

LDA: droits d'auteurs
RSF: Recueil systématique DF
RSG: Recueil systématique Genevois
IFPI: propriété intellectuelle
Swiss graphic designer: Ass. prof.
AVS Genève: site web
Oeuvres plastiques: ProLitteris
Oeuvres musicales: SUISA
Oeuvres audiovisuelles: SSA
SCOCI: site web

Friends_

Ferdinand Hodler

"L'objet exposer: sa présentation,
sa diffusion et sa médiatisation"

Création musicale dans le cadre d'un séminaire, "L'objet exposer: sa présentation, sa diffusion et sa médiatisation". Rencontre avec le public sous forme de "table ouverte" autour de la perception d'une oeuvre d'art sous l'influence de la musique contemporaine.

Lieu
Musée Rath - Le 16 Avril 2005

© Haute école d'art et de design - Mickaël Houdebert / Emillien Stragiotti - 2005
Musique: © Mathieu Gobet



1 - 2 3
Carte blanche aux étudiants de la Haute Ecole
d'Art Appliqués de Genève:

Réflexion autour de la notion de médiatisation d'une exposition. Une collaboration entre le Musée d’art et d’histoire et la Haute école d’arts appliqués, filière de communication visuelle.

Création musicale à partir d’un paysage de Ferdinand Hodler, avec la participation de Mathieu Gobet, compositeur et musicien.
Intervention lors de la «carte blanche» du samedi 16 avril 2005,de 10 à 12 heures, au Musée Rath.

Carte blanche aux étudiants de la Haute Ecole d'Art Appliqués: Réflexion autour de la notion de médiatisation d'une exposition. Une collaboration entre le Musée d’art et d’histoire et la Haute école d’arts appliqués, filière de communication visuelle.

Dans le cadre du séminaire, L’objet exposé: sa présentation, sa diffusion,sa médiatisation, les étudiants de la Haute école d’arts appliqués, filière de communication visuelle, ont mené une réflexion autour de l’exposition Ferdinand Hodler et Genève.

Collection du Musée d’art et d’histoire. Huit groupes d’étudiants se sont constitués pour développer chacun un concept original autour de la notion de médiatisation et diffusion d’une exposition. Leurs réalisations ont exploité différents supports mettant en jeu les aspects multiples de la communication visuelle. Ainsi, un diaporama plonge le visiteur dans la Genève du peintre (entrée du Musée Rath), alors que, avec la vidéo, les propositions interrogent l’actualité de Hodler, mènent une enquête sur les lieux de réalisation des peintures de paysage (salle de l’Accueil des publics, sous-sol), mettent en évidence l’importance de la couleur dans ses tableaux (sous-sol) ou encore créent, pour la matinée «carte blanche»,

une lecture musicale à partir d’une œuvre de Ferdinand Hodler. En outre, une intervention photographique jouant sur l’architecture invite le public à visiter le Musée d’art et d’histoire en tant que prolongement naturel de l’accrochage du Musée Rath; des cartes postales, distribuées gratuitement, actualisent sous une forme ludique l’intitulé «Ferdinand Hodler»; enfin, des flyers sollicitent la présence du public pour la rencontre «carte blanche» du samedi 16avril, de 10 à 12 heures, au Musée Rath. Ce projet n’aurait pu voir le jour sans la participation de nombreuses personnes travaillant au sein des deux institutions impliquées. Quant à l’engagement sans faille des étudiants, il a bénéficié de l’aide de Pius Zoll, assistant, et des conseils éclairés de Jérôme Baratelli, professeur responsable de la filière de communication visuelle. Que toutes et tous trouvent ici l’expression de notre reconnaissance.   Myriam Poiatti

Image Sonore Expérimentation
Exposition Carte blanche